Bookmarks

Yahoo Gmail Google Facebook Delicious Twitter Reddit Stumpleupon Myspace Digg

Search queries

poids magret de canard par personne, magret canard quantité par personne, difference between blanquette et fricassee, magret de canard combien de gramme par personne, quantité magret de canard par personne, un magret fait pour combien de personne, quantité par personne pour un filet de canard, coddled vs poached, lentil scum, kimberly @comcast.net @bellsouth.net @hotmail.com mail

Links

XODOX
Impressum

#1: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-14 10:39:30 by Xavier Aupetit

Bonjour,

J'utilise régulièrement du film plastique étirable pour conservation et four
à micro-ondes.

Or, à chaque fois je crois devenit fou avec ce §#&^%! de film qui ne se
déroule pas, se déchire, se colle au dérouleur en carton pendant que se
dernier tombe en lambeaux...

Bref, auriez-vous trouvé le "produit miracle" (marque de film plastique, ou
dérouleur kivabien) qui préservera ma santé mentale?

Bien cordialement,

Xavier

Report this message

#2: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-14 10:41:56 by Xavier Aupetit

pendant que *ce* dernier tombe en lambeaux...

Xavier

Report this message

#3: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-14 10:46:49 by Kalimbra

Xavier Aupetit wrote:
> pendant que *ce* dernier tombe en lambeaux...
>
> Xavier
>
>
je n'ai pas la marque en tête, mais il existe du film qui passe frigo ET
microondes (boite orange)

tout les autres ne passent 'généralement' pas au micro onde..

il est plus épais, et en fait colle mieux..

Report this message

#4: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-14 11:32:50 by Pierre Maurette

Xavier Aupetit, le 14/07/2006 a écrit :
> Bonjour,
>
> J'utilise régulièrement du film plastique étirable pour conservation et four
> à micro-ondes.
>
> Or, à chaque fois je crois devenit fou avec ce §#&^%! de film qui ne se
> déroule pas, se déchire, se colle au dérouleur en carton pendant que se
> dernier tombe en lambeaux...
>
> Bref, auriez-vous trouvé le "produit miracle" (marque de film plastique, ou
> dérouleur kivabien) qui préservera ma santé mentale?

Pour la conservation, je m'en sors à peu près avec du film étirable le
plus ordinaire. Un coup de main, je m'aide s'il le faut de ciseaux ou
d'une lame pour faciliter la découpe, je dimensionne largement. Je ne
cherche pas à coller lors du déroulage - coupage, mais je pose
simplement sur le récipient. Ensuite seulement, j'étire virilement pour
envelopper. Je n'hésite pas si c'est possible à envelopper complètement
le récipient (voir les barquettes de produits frais ou les volailles en
grande distribution).

Pour le micro-ondes, j'ai simplement renoncé. Si c'est par hasard
étanche, ça gonfle et ça pète. Je ne dois pas avoir le bon type de
film. J'utilise à la place des sacs plastique légers, ceux qui sont en
rouleaux dans des dévidoirs aux rayons fruits et légumes en libre
service. Soit autour d'un récipent avec parfois une assiette posée
dessus, soit juste le sac roulé en papillotte, pour courgettes,
haricots verts, etc.

--
Pierre Maurette

Report this message

#5: Re: la malédictiondu film plastique

Posted on 2006-07-14 12:31:41 by Jacques VALLOIS

Pierre Maurette écrivit :

> Pour le micro-ondes, j'ai simplement renoncé. Si c'est par hasard
> étanche, ça gonfle et ça pète. Je ne dois pas avoir le bon type de
> film.

Personnellement, je perce quelques petits trous sur le film lorsque je
le passe au micro-onde.

Amicalement,
--
Jacques VALLOIS
"Il est bien piètre le disciple qui jamais ne dépasse son maître."
(Léonard de Vinci)

Report this message

#6: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-14 16:46:16 by jeff

Bonjour
l'astuce est de trouver du film almientaire professionnel de la marque
reynolds, trés résistant, se decgire sans probleme existe en plusieurs
largeur et résiste a 180°c, perso j'en trouve a metro. seulement il est
vendu en bobine de 300m.

Report this message

#7: Re: la malédictiondu film plastique

Posted on 2006-07-14 17:25:00 by Jacques VALLOIS

jeff écrivit :

> perso j'en trouve a metro

Faut pouvoir y aller !
--
Jacques VALLOIS
"Il est bien piètre le disciple qui jamais ne dépasse son maître."
(Léonard de Vinci)

Report this message

#8: Re: Film plastique : bon à savoir

Posted on 2006-07-14 18:13:38 by Pierre

Utiliser un film plastique ne sert à quelque chose que si on le positionne
bien ! J'ai appris cette astuce en regardant l'excellent Eric Léautey sur
Cuisine TV :

Il faut que le film soit au contact de l'aliment. Par exemple, pour couvrir
un bol à moitié rempli de mayonnaise, il est inutile de tendre le film "en
surface". Il faut carrément le plonger dans la mayo, pour qu'il n'y ait pas
d'air en surface. Donc pas d'oxydation.

Et c'est vrai que les aliments se conservent mieux ainsi. Un peu comme le
sous-vide...

Report this message

#9: Re: Film plastique : bon àsavoir

Posted on 2006-07-14 18:17:14 by Jacques VALLOIS

Pierre écrivit :

> Il faut que le film soit au contact de l'aliment. Par exemple, pour
> couvrir un bol à moitié rempli de mayonnaise, il est inutile de tendre
> le film "en surface". Il faut carrément le plonger dans la mayo, pour
> qu'il n'y ait pas d'air en surface. Donc pas d'oxydation.

Ha ben oui !
C'est logique !
Merci du tuyau.
--
Jacques VALLOIS
"Il est bien piètre le disciple qui jamais ne dépasse son maître."
(Léonard de Vinci)

Report this message

#10: Re: la malédictiondu film plastique

Posted on 2006-07-14 20:19:11 by unknown

Post removed (X-No-Archive: yes)

Report this message

#11: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-15 17:51:02 by nobody

> Bonjour,
>
&gt; &quot;Xavier Aupetit&quot; &lt;<a href="mailto:xavier.aupetit.spamsucks&#64;tele2.fr" target="_blank">xavier.aupetit.spamsucks&#64;tele2.fr</a>&gt; a écrit le
&gt; 14/07/06 à 10:39:30
&gt;
&gt;&gt; Bref, auriez-vous trouvé le &quot;produit miracle&quot; (marque de film plastique, ou
&gt;&gt; dérouleur kivabien) qui préservera ma santé mentale?
&gt;
&gt; Pour le film plastique, je prends ce qui me tombe sous la main (la
&gt; plupart du temps, du Leader Price).
&gt;
&gt; Par contre, j'ai un dérouleur Brabantia (à 3 ditributeurs : alu,
&gt; plastique, sopalin) qui est nickel. Le principe est le même pour l'alu
&gt; et le plastique : tu tires la bonne longueur, et tu passes une espèce
&gt; de &quot;manette&quot; qui coupe le film.
&gt;
&gt; Ca doit être un peu cher à l'achat, comme tout ce que fait cette
&gt; marque, mais ça fait un bail que je l'ai, et il marche toujours autant
&gt; nickel.
&gt;
&gt; En plus, comme le film est dans un espèce de tuyau, ça évite de le
&gt; laisser trainer à la poussière.
&gt;
&gt; J'aurais bien essayé de te trouver une photo, mais mon navigateur aime
&gt; pas le site de brabantia.

J'ai un dérouleur Leifheit qui a le même principe.
Depuis des années (acheté en francs, c'est tout dire)

Report this message

#12: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-15 20:02:43 by unknown

Post removed (X-No-Archive: yes)

Report this message

#13: Re: la malédictiondu film plastique

Posted on 2006-07-15 21:29:29 by jeremy_just

Le Fri, 14 Jul 2006 16:46:16 +0200,
&quot;jeff&quot; &lt;<a href="mailto:jeff&#64;NOSPAM.com" target="_blank">jeff&#64;NOSPAM.com</a>&gt; a écrit :

&gt; l'astuce est de trouver du film almientaire professionnel de la
&gt; marque reynolds, trés résistant, se decgire sans probleme existe en
&gt; plusieurs largeur et résiste a 180°c, perso j'en trouve a metro.
&gt; seulement il est vendu en bobine de 300m.

En labo (de biologie), j'utilisais du film Saran (une marque de Dow
Chemical).

Albal en vend maintenant aux particulier (trouvé chez Carrefour),
mais, dans ma cuisine, je le trouve nettement moins merveilleux qu'en
labo... Il est résistant, facile à couper, il ne se rétracte pas à la
chaleur, mais il colle mal aux plats.


--
Jérémy JUST &lt;<a href="mailto:jeremy_just&#64;netcourrier.com" target="_blank">jeremy_just&#64;netcourrier.com</a>&gt;

Report this message

#14: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-15 21:33:31 by Anne

Jérémy JUST a écrit:

&gt; En labo (de biologie), j'utilisais du film Saran (une marque de Dow
&gt; Chemical).

Au Québec, on ne dit pas « film plastique », mais « Saran », même si
c'est du Glad :-)

--
Anne

Report this message

#15: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-15 22:25:56 by unknown

Post removed (X-No-Archive: yes)

Report this message

#16: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-15 22:43:20 by Pierre

&gt; Par ici, on se contente de « film alimentaire ».

Et de cellophane.

Report this message

#17: Re: la malédictiondu film plastique

Posted on 2006-07-16 00:00:06 by jeremy_just

Le Sat, 15 Jul 2006 22:43:20 +0200,
&quot;Pierre&quot; &lt;<a href="mailto:kanarwc&#64;free.fr" target="_blank">kanarwc&#64;free.fr</a>&gt; a écrit :

&gt;&gt; Par ici, on se contente de « film alimentaire ».
&gt; Et de cellophane.

Effectivement, mais ce mot est impropre et pourrait prêter à
confusion, puisqu'en cuisine, le film de cellophane est bien utilisé,
mais pas dans le cas qui nous intéresse dans ce thread.

Pour fermer les pots de confiture, il me semble que ce sont des
carrés de vraie cellophane, par exemple. Leur texture est très
différente du film alimentaire courant, et ils sont sensibles à
l'humidité.


--
Jérémy JUST &lt;<a href="mailto:jeremy_just&#64;netcourrier.com" target="_blank">jeremy_just&#64;netcourrier.com</a>&gt;

Report this message

#18: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 00:37:40 by Pierre

&gt;&gt; Et de cellophane.
&gt;
&gt; Effectivement, mais ce mot est impropre et pourrait prêter à
&gt; confusion, puisqu'en cuisine, le film de cellophane est bien utilisé,
&gt; mais pas dans le cas qui nous intéresse dans ce thread.
&gt;
&gt; Pour fermer les pots de confiture, il me semble que ce sont des
&gt; carrés de vraie cellophane, par exemple. Leur texture est très
&gt; différente du film alimentaire courant, et ils sont sensibles à
&gt; l'humidité.

Exact ! En plus fin, c'est ce même plastique qu'on utilise pour emballer les
boîtes de sachets de thé, les paquets de cigarettes, les bouquets de fleurs,
les disques...

Au passage, en tapant &quot;cellophane&quot; dans Google, j'ai eu la surprise de
tomber sur un site de fétichistes pour le moins étrange :
<a href="http://cellophane.hotskin.net" target="_blank">http://cellophane.hotskin.net</a>
Fantasme de la femme objet disponible au rayon frais ?

Report this message

#19: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 01:22:56 by unknown

Post removed (X-No-Archive: yes)

Report this message

#20: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 01:36:12 by Anne

Pierre a écrit:
&gt;&gt;&gt;Et de cellophane.

&gt;&gt; Effectivement, mais ce mot est impropre et pourrait prêter à
&gt;&gt;confusion, puisqu'en cuisine, le film de cellophane est bien utilisé,
&gt;&gt;mais pas dans le cas qui nous intéresse dans ce thread.

&gt;&gt; Pour fermer les pots de confiture, il me semble que ce sont des
&gt;&gt;carrés de vraie cellophane, par exemple. Leur texture est très
&gt;&gt;différente du film alimentaire courant, et ils sont sensibles à
&gt;&gt;l'humidité.

&gt; Exact ! En plus fin, c'est ce même plastique qu'on utilise pour emballer les
&gt; boîtes de sachets de thé, les paquets de cigarettes, les bouquets de fleurs,
&gt; les disques...

Le cellophane est un produit d'origine naturelle, contrairement au
plastique.

--
Anne

Report this message

#21: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 01:49:56 by Pierre

&gt; Le cellophane est un produit d'origine naturelle, contrairement au
&gt; plastique.

Cellophane : fabriquée à partir d'un dérivé de cellulose
Plastiques : fabriqués à partir de pétrole, de calcaire, de sable, de maïs,
de bois, de latex...

Report this message

#22: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 01:51:18 by Pierre

&gt;&gt;Et de cellophane.
&gt;&gt;
&gt; Si vous arrivez à trouver de la cellophane ailleurs que dans les kits
&gt; pour confiture, faites-le moi savoir...

Lire plus haut. C'est un abus de langage.

Report this message

#23: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 08:47:34 by Jean-Marc Becker

&gt;&gt;
&gt; Si vous arrivez à trouver de la cellophane ailleurs que dans les kits
&gt; pour confiture, faites-le moi savoir...
&gt;
Le papier transparent d'emballage des fleuristes est de la cellophane.

JMB

Report this message

#24: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 10:02:47 by DROGER Jean-Paul

Ermite avait soumis l'idée :
&gt; Le Sat, 15 Jul 2006 22:43:20 +0200, &quot;Pierre&quot; &lt;<a href="mailto:kanarwc&#64;free.fr" target="_blank">kanarwc&#64;free.fr</a>&gt; a écrit
&gt;&gt;
&gt;
&gt;&gt;
&gt;&gt;&gt; Par ici, on se contente de « film alimentaire ».
&gt;&gt;
&gt;&gt; Et de cellophane.
&gt;&gt;
&gt; Si vous arrivez à trouver de la cellophane ailleurs que dans les kits
&gt; pour confiture, faites-le moi savoir...

oui car pour les pots de confiture le résulat dans le temps pour les
deux n'est absolument pas le même! Expérience faite: avec cellophane,
RAS avec du film alimentaire: pourriture rapide en quelques mois et ce
sur la même confiture dans la même bassinne: 50% des pots fermés avec
l'un et 50% avec l'autre!! Mais j'ai du mal à en trouver dans le
lyonnais!!

--
Pour m'envoyer un mail, remplacer anti par droger et manama par
wanadoo; to send me directly a mail replace anti with droger and manama
with wanadoo;
<a href="mailto:anti.jean-paul&#64;manama.fr" target="_blank">anti.jean-paul&#64;manama.fr</a>

Report this message

#25: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 13:49:21 by Jean Vincent

Pierre a écrit :
&gt;&gt; Le cellophane est un produit d'origine naturelle, contrairement au
&gt;&gt; plastique.
&gt;
&gt; Cellophane : fabriquée à partir d'un dérivé de cellulose
&gt; Plastiques : fabriqués à partir de pétrole, de calcaire, de sable, de maïs,
&gt; de bois, de latex...
&gt;
&gt;
bois--&gt;cellulose--&gt;cellophane (entre autres).
Et il ne faut pas oublier que le pétrole est un produit naturel.

--
JVB
Tout ce que j'aime est immoral et/ou fait grossir.

Report this message

#26: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 13:52:27 by Pierre

&gt;&gt;&gt; Le cellophane est un produit d'origine naturelle, contrairement au
&gt;&gt;&gt; plastique.
&gt;&gt;
&gt;&gt; Cellophane : fabriquée à partir d'un dérivé de cellulose
&gt;&gt; Plastiques : fabriqués à partir de pétrole, de calcaire, de sable, de
&gt;&gt; maïs, de bois, de latex...
&gt; bois--&gt;cellulose--&gt;cellophane (entre autres).
&gt; Et il ne faut pas oublier que le pétrole est un produit naturel.

C'est ce que j'essayais de démontrer...

Report this message

#27: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 15:25:38 by Anne

Pierre a écrit:
&gt;&gt;&gt;&gt;Le cellophane est un produit d'origine naturelle, contrairement au
&gt;&gt;&gt;&gt;plastique.

&gt;&gt;&gt;Cellophane : fabriquée à partir d'un dérivé de cellulose
&gt;&gt;&gt;Plastiques : fabriqués à partir de pétrole, de calcaire, de sable, de
&gt;&gt;&gt;maïs, de bois, de latex...

&gt;&gt;bois--&gt;cellulose--&gt;cellophane (entre autres).
&gt;&gt;Et il ne faut pas oublier que le pétrole est un produit naturel.

&gt; C'est ce que j'essayais de démontrer...

C'est bien ce que j'avais compris.
J'ignorais les origines autres que pétrolières du plastique.

Le latex donne le caoutchouc, pas du plastique, non ?

--
Anne

Report this message

#28: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 15:50:54 by Pierre

&gt; C'est bien ce que j'avais compris.
&gt; J'ignorais les origines autres que pétrolières du plastique.

Suis pas sûr mais je pense que ces autres éléments entrent dans la
composition du plastique dont la base est le pétrole... Ca m'étonnerait
qu'on puisse faire la résine de base (polymèrique) avec seulement du
calcaire ou du bois.

&gt; Le latex donne le caoutchouc, pas du plastique, non ?

Le latex entre dans la composition du caoutchouc, bien qu'il en existe des
synthétiques.
A partir du latex, on peut aussi faire un matériau appellé... latex. Celui
qu'on utilise pour fabriquer les préservatifs par exemple.

Il est difficile de parler de plastique sans tomber dans les abus de
langage... On peut parler d'une matière plastique, c'est-à-dire une matière
dont la principale propriété est d'être maléable, déformable, et de
matériaux plastiques.

Attention donc à l'utilisation du mot plastique. Une femme qui a une belle
plastique n'est pas une femme en caoutchouc !

Report this message

#29: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 16:09:47 by Pierre Maurette

Pierre, le 16/07/2006 a écrit :
&gt;&gt; C'est bien ce que j'avais compris.
&gt;&gt; J'ignorais les origines autres que pétrolières du plastique.
&gt;
&gt; Suis pas sûr mais je pense que ces autres éléments entrent dans la
&gt; composition du plastique dont la base est le pétrole... Ca m'étonnerait qu'on
&gt; puisse faire la résine de base (polymèrique) avec seulement du calcaire ou du
&gt; bois.
&gt;
&gt;&gt; Le latex donne le caoutchouc, pas du plastique, non ?
&gt;
&gt; Le latex entre dans la composition du caoutchouc, bien qu'il en existe des
&gt; synthétiques.
&gt; A partir du latex, on peut aussi faire un matériau appellé... latex. Celui
&gt; qu'on utilise pour fabriquer les préservatifs par exemple.
&gt;
&gt; Il est difficile de parler de plastique sans tomber dans les abus de
&gt; langage... On peut parler d'une matière plastique, c'est-à-dire une matière
&gt; dont la principale propriété est d'être maléable, déformable, et de matériaux
&gt; plastiques.
&gt;
&gt; Attention donc à l'utilisation du mot plastique. Une femme qui a une belle
&gt; plastique n'est pas une femme en caoutchouc !

Malgré Google, c'est pitoyable d'inculture et de cuistrerie ...

--
Pierre Maurette

Report this message

#30: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 16:24:39 by Pierre

&gt; Malgré Google, c'est pitoyable d'inculture et de cuistrerie ...

Une meilleure explication Maurette ?

Report this message

#31: Re: la malédiction du film plastique

Posted on 2006-07-16 18:40:39 by Jean Vincent

Pierre a écrit :
&gt;&gt; Malgré Google, c'est pitoyable d'inculture et de cuistrerie ...
&gt;
&gt; Une meilleure explication Maurette ?
&gt;
&gt;
Ce serait facile, mais sans doute inutile.
Aller voir sur <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_plastique" target="_blank">http://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_plastique</a>

--
JVB
Tout ce que j'aime est immoral et/ou fait grossir.

Report this message